Aujourd’hui, nous sommes dans l’air du consommer toujours plus. Avoir les derniers vêtements à la mode ou le dernier téléphone en vogue. Le matériel de puériculture n’échappe pas à  cette tendance. Le problème, c’est qu’au-delà de dépenser de l’argent inutilement, certains de ces objets peuvent s’avérer dangereux pour votre progéniture. Petit tour d’horizon des 10 objets les plus inutiles et dangereux pour votre bébé.

 

N°1 : le tour de lit 

 

Oui je sais, vous avez de bons arguments et on ne vous en veut pas, le marketing c’est fait pour vous convaincre. Cela apporte une touche sympa dans le lit, surtout quand il est assorti avec le reste de la literie et cela empêche bébé de se taper les têtes dans les barreaux en pleine nuit. Mais (bah oui, il y a un mais) au-delà de tout cela, le tour de lit est dangereux (voir inutile). Et moi aussi, j’ai mes arguments ^^.

  • Votre enfant ne se retourne pas seul avant l’âge de 3 à 4 mois, il y a donc peu de chance qu’il atteigne les barreaux de son lit (s’il ne dort pas dans un berceau ou en cododo). Les premières semaines, la protection est donc inutile.
  • À moins que votre bébé est une crise d’énervement subite, se taper contre les barreaux n’auras pas d’impact sur lui. J’ai trois enfants, des centaines d’enfants coucher en crèche. Dans les 2 cas aucun tour de lit et je n’ai retrouvé aucun enfant blessé parce qu’il avait heurté les bords de son lit.
  • Lorsque votre enfant va commencer à se retourner, sa tête peu se coincer entre le matelas et le tour de lit. Il se peut qu’il ne se réveille pas ou qu’il soit trop petit pour pouvoir se retourner,  dans tous les cas le risque d’étouffement est présent.

 

N° 2 : le cale- bébé :

 

Alors, je pense que l’on peut difficilement faire plus inutile. Non, franchement quel intérêt ?

  • Ça coûte cher (entre 15 et 40 euros)
  • Merci les risques d’étouffement. Caler un bébé qui ne sait même pas se retourner de lui-même sur le côté ? Le côté est la position la plus instable pour votre enfant. Si votre enfant bascule (car oui, c’est possible) le risque d’étouffement est bien présent.
  • L’argument marketing n°1 des vendeurs : « Cela empêche la tête plate ». Je vous rassure tout de suite, votre enfant ne sera pas indéfiniment coucher le dos. Viendras un moment où il va bouger et où le crâne aura d’autres points d’appui. Le crâne du bébé est encore malléable, cet os bougera encore avec la croissance du cerveau et la tête plate ne sera bientôt qu’un lointain souvenir.

 

 

N°3 : la couverture :

 Beaucoup trop de parents utilisent la couverture pour des nouveau-nés. On a beau répéter qu’il faut une turbulette, que la couverture c’est dangereux, c’est bien trop souvent négligé.

HISTOIRE VRAIE

Collègue auxiliaire de puériculture à la mater : madame, il faut des turbulettes, pas de couverture pour vos  bébés. (c’était des jumeaux)

La maman : oui, oui

Moi : monsieur, il faudrait ramener des turbulettes pour vos enfants

Le papa : oui, oui. (vous avez l’impression que j’exagère, mais non certains s’en fichent de ce qu’on leurs dits)

Équipe de nuit : idem.

Sage-femme : idem.

Pédiatre : idem.

5 jours plus tard au départ des parents, l’équipe rappel une énième fois de retirer les couvertures des lits. Il faut penser aux turbulettes !!

1 semaine plus tard, les urgences nous ont appelées dans notre service pour nous dire que l’un des jumeau avait été admis dans la nuit et qu’il était décédé. Oui, il s’est étouffé. Alors certes, cela n’arrive pas à tout le monde, mais pourquoi prendre des risques inutiles ?

N°4 : le trotteur

« L’avantage » que j’ai pu entendre, c’est que quand l’enfant est dedans. Les parents ont un peu la paix. Enfin, je ne sais pas trop si c’est vrai, j’ai côtoyé quand j’était ado une famille dont le bébé était en youpala et la petite arrivais quand même à partir à la chasse aux trésors dans les pots de fleurs de la maison, alors bon, j’ai des doutes.

Et  je vais le redire, ça coûte cher (oui, je suis un peu une maniaque des prix cher, je n’aime pas trop ça).

 

 

N°5 : le collier d’ambre :

 

 Bon, c’est joli. Mais outre le risque d’étranglement, le fait que le collier peut se casser et les perles ingérées (= étouffement), aucune étude n’a prouvé que ça fonctionnait vraiment.

 

N° 6 : le biberon en plastique :

 En plein questionnement sur le plastique et les alternatifs, nos chers gouvernants ont décidé d’interdire les produits à base de BPA. Et bien sachez que ce que l’on à «ommis» de nous dire, c’est que le bisphénols A,  a été remplacé par du Bisphénol S ou F et des fois même les deux. C’est génial non ? Tous ces perturbateurs endocriniens ingérés par nos enfants (et nous aussi). Je vous invite à lire cet article vraiment top sur le sujet.

Choisissez plutôt d’investir dans des biberons en verre ou en inox, ils sont plus chers, mais beaucoup plus sains et l’investissement tiens sur la durée.

 

N ° 7 : les jouets en plastique et revêtements non adaptés :

Certes tout cela n’est pas inutiles, mais je dirais plutôt dangereux. Entre les peintures toxiques sur les jouets pour enfants, qu’ils mâchouillent toute la journée et les jouets en plastique remplis de perturbateurs endocriniens. Tout cela est sympathique. Je sais que les jouets en plastique sont faciles à trouver et bon marchés, mais aujourd’hui il existe des solutions alternatives pour tout (et en cherchant bien ce n’est pas toujours plus cher). Mieux vaut acheter peu de qualité, que beaucoup de n’importe quoi.

 

 

N°8 : le porte bébé non physiologique :

 Il y a le porte bébé physiologiques (stipulé ainsi) : les écharpes de portage et autres foulards fait maison. Et puis, il y a le porte bébé non-physiologique (bien sûr, il n’est pas écrit qu’il ne l’es pas). Comme cela le dit si bien, un portage physiologique consiste à porter son bébé d’une manière naturelle et tout comme le youpala, un porte bébé où les jambes balancent dans le vide et où bébé n’est soutenu que par les fesses n’a rien de physiologique. À la longue, cela peut causer des retards de développement, des problèmes de hanches et de colonne vertébrale. Vérifiez donc toujours le produit que vous achetez.

 

 

N° 9 : le stérilisateur 

 

 Auparavant, il était préconisé de stériliser les biberons avant chaque utilisation. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. La stérilisation empêche votre enfant de développer un bon système immunitaire (on n’a pas dit qu’il fallait qu’il soit malade). Un système immunitaire actif est un système immunitaire qui sais se défendre. Faite plutôt bouillir vos biberons et tétines avant la première utilisation, par la suite laver les simplement à l’eau et au liquide vaisselle avec un goupillon si besoin.

 

 

N°10 : le parc 

 Si vous avez un chien, un chat ou un animal de compagnie en tout genre qui peut être dangereux pour votre bébé le parc peut être très utile. Mais dans le cas contraire, il est mieux de poser votre enfant par terre, la motricité libre est le meilleur moyen pour votre bébé de bien se développer. Il bougera et découvrira son univers à son aise. De plus, le parc en tissus peut être dangereux. Les bords en tissus apportent un manque de stabilité au parc qui peut basculer sur le côté si votre enfant décide de s’appuyer ou de pousser dessus.

 

LA DÉCO C’EST BIEN, MAIS SÉCURITÉ C’EST MIEUX !

 

Et vous, cédez-vous facilement à l’appel du marketing ? partagez avec nous les achats que vous trouvez inutiles.